SAUVEGARDONS LES DROITS DE NOS ENFANTS, DES GRANDS-PARENTS ET DES FAMILLES

L’adoption de la loi 125 n’a pas solutionné les problèmes vécus par les familles liées aux services de protection de la jeunesse. Les principales sources de problèmes ne sont pas d’abord d’ordre législatif.

Notre association souscrit pleinement à la volonté gouvernementale d’assurer aux enfants un milieu stable, une continuité des soins et une stabilité des liens. Cependant, les familles et les grands-parents se refusent à ce que leurs enfants et leurs petits-enfants soient trop facilement séparés de leur famille. Pourquoi créer des orphelins ?

La loi 125 ne prend pas en compte les nouvelles données scientifiques concernant les théories de l’attachement car elle ne fait que peu d’allusions au rôle des grands-parents et des membres de la famille élargie pour prendre soin des enfants. Elle oublie surtout que les grands-parents et la famille élargie sont des ressources importantes auxquelles la DPJ devrait obligatoirement faire appel. Dans les faits, tout enfant qui a une famille élargie et dont les membres acceptent de prendre soin de l’un des leurs en difficulté ne devrait par être pris en charge par les services de la protection de la jeunesse.
Télécharger nos informations en format PDF